Le CADA fait du théatre !

Frankie , Maëva et toute l’équipe nous accueillent à Culture Commune et nous font visiter. Nous sommes tous un peu impressionnés : c’est un vrai théâtre !

Premiers pas étonnés dansles coulisses ; Découverte de la salle de spectacle…avec un peu d’angoisse !!!

Cette salle de spectacle était autrefois la salle des pendus de la fosse 11/19, devenue monument historique et lieu de Culture Commune. Anton nous fait remarquer le plafond et les carrelages des murs, souvenir des douches.

Puis nous commençons la répétition générale avec Frankie... Tous se soutiennent pour réaliser un temps théâtral réussi cet après-midi.

Puis après une longue séance de répétition que chacun suit très sérieusement, Frankie nous libère et nous pouvons manger ou nous reposer avec l’équipe de Culture Commune. Pour le groupe, c’est une ouverture très appréciée de partager ces moments les acteurs, la directrice, le technicien, la secrétaire, etc… Mais pour ces derniers aussi c’est un moment nouveau et chaleureux de rencontrer et partager cette journée avec des demandeurs d’asile !

Bien sûr, nous mettons de côté une partie des victuailles pour ceux qui ne mangeront pas avant ce soir et qui les partageront avec leur famille.

Et voici qu’arrive le public !. Nous les accueillons dans le hall de Culture Commune.

 

Le spectacle commence :

 

Comme nous l’avions décidé lors des derniers ateliers, la représentation sera un atelier/temps fort théâtral où ils montreront tout le travail réalisé et feront partager leurs connaissances nouvelles sur les mots de la mine à la lumière de leur vécu personnel.

 

  • émotions par le mime et le geste (joie, amour, colère, tristesse, peur) comme les ont vécues aussi les mineurs.

  • Qu’est ce que tu fais ? question/réponse par chaque acteur qui improvise, en interaction avec le public, et un geste de la vie quotidienne et du travail de la mine. Fassika, par exemple, mimera le travail des trieuses de minerai précieux en Erythrée.

  • Qu’est ce que c’est ? mot/mystère tiré par un spectateur et que les acteurs font deviner au public par le mime puis montrent les photos :

                                  La lessiveuse, la salle des pendus, les gueules noires , le briquet, la ducasse,

  • Lecture (sans lire le texte !!) à plusieurs d’un texte sur la journée de travail du mineur tandis que les autres acteurs miment cette journée

  • Diaporama sur les séances d’atelier avec les voix des participants exprimant leur ressenti .

     

    La journée de travail est finie…à la mine comme au théâtre, c’est le moment du « pot de l’amitié », un mot aussi bien d’ici !