Introduction : Thucydide est un homme politique et historien grec du Vème siècle originaire d'Athènes. — 430-— 429 Épidémie à Athènes, qui emporte le tiers de la population. La cité de Mégare, accusée par Athènes d'accueillir ses esclaves en fuite, se voit interdire l'accès aux ports de la ligue de Délos et aux marchés de l'Attique. Thucydide sur la cause de la guerre du Péloponnèse. Recension du livre Histoire navale de la seconde Guerre mondiale. Ces hommes ont été autorisés à porter des armes, à être jugés par un jury et à résider dans les limites de la ville. Ce document a été mis à jour le 05/11/2012 La perte d’Agesilaus à la bataille de Leuctre a effectivement mis fin à l’hégémonie spartiate dans toute la région. l’oligarchie : Une forme de structure de pouvoir dans laquelle un petit groupe de personnes détient tout le pouvoir et l’influence dans un État. ... La carte montre le statut de l’Empire athénien au bord de la guerre du Péloponnèse en 431 avant J.-C. Elle montre le territoire athénien, centré autour d’Athènes, et le territoire des villes-états alliées, qui étaient réparties sur l’Adriatique et la mer Égée. Parce que Lysandre nommait au sein des classes dirigeantes de ces gouvernements, les hommes étaient plus loyaux envers Lysandre qu’envers Sparte, ce qui faisait de ces avant-postes égéens un empire privé. À son apogée, Sparte a vaincu de nombreux États grecs clés, y compris l’élite de la marine athénienne. Dans la foulée, Athènes a amnistié les 3 000 hommes qui avaient bénéficié d’un traitement spécial sous le régime, à l’exception de ceux qui faisaient partie des Trente au pouvoir et des fonctionnaires qui leur étaient associés. Conflit le plus meurtrier de l'histoire de l'Humanité, la… Les cités faisant partie de cette ligue doivent contribuer soit en nature (bateaux et marins), soit en argent (le phoros). Cette dernière, risquant alors d'être évincée de la mer Ionienne, pousse son ancienne colonie thrace de Potidéeà quitter la Confédération maritime d'Athènes, créée après les guerres médiques. Cette opposition accrue a abouti à une révolution qui a finalement renversé le régime des Trente. La révolte de l'Ionie ou comment les guerres médiques ont réellement commencées, "Le service militaire grec" : l'éphébie à Athènes et à Sparte, Définition de la cité grecque à l'époque de la Grèce Antique, Les alliés d’Athènes la voyant affaiblie quittent tour à tour la ligue de Délos pour se placer sous la direction de Sparte ou bien même des Perses (comme l’île d’Eubée de Lesbos, Chios etc. Lysandre était l’un des plus grands partisans d’Agesilaus , et a même été un mentor. harmosts : Terme spartiate désignant un gouverneur militaire. Provoquée par trois crises successives en peu de temps, la guerre est cependant principalement causée par la crainte de l'impérialisme athénien chez les alliés de Sparte. Les citoyens ont réagi contre la défaite d’Athènes, blâmant les politiciens démocratiques, tels que Cléon et Cléophon. Dans le premier livre de son histoire, Thucydides, observateur et historien, a relaté les causes de la guerre du Péloponnèse: "La vraie cause que je considère être celle qui a été formellement le plus cachée. La guerre du Péloponnèse – conflit militaire, ce qui a eu des conséquences dévastatrices, entre l'Empire d'Athènes, connu sous le nom de Délos Symmaque, et la Ligue Péloponèse dirigée par Sparte. L'historien athénien Thucydide dénombre plusieurs causes profondes ou athestate profundis [1] menant à la guerre du Péloponnèse. Les villes-États grecques ont finalement tenté de négocier la paix, mais le diplomate thébain Epaminondas a mis Agesilaus en colère en plaidant pour la liberté des citoyens non spartiates en Laconie. Bref résumé du contexte politique et militaire: Il est tout d'abord nécessaire de savoir que cette guerre opposa les cités d'Athènes, visible au nord-est de la carte, et Sparte, au sud du Péloponnèse. C’est ainsi que sous l’archontat de Périclès, l’. Historien, professeur, passionné par les sciences humaines, la recherche, la pédagogie, les échanges culturels et les ailleurs. Enfin à Alcibiade qui déclenche la révolte à la tête de trois navires. Athènes a lutté pour se remettre des bouleversements causés par les Trente Tyrans dans les années qui ont suivi. Néanmoins, le régime des Trente n’a pas rencontré beaucoup d’opposition ouverte pour la majorité de leur régime, en raison des lourdes peines infligées aux dissidents. La guerre du Péloponnèse est le conflit qui oppose la ligue de Délos, menée par Athènes, et la ligue du Péloponnèse, sous l'hégémonie de Sparte. J-C, juste après la paix de Nicias, il est partisan de la reprise de la guerre et réussit à … Cette liste d’hommes était constamment révisée, et la sélection était très probablement le reflet de la loyauté au régime, la majorité des Athéniens ne soutenant pas le règne des Trente Tyrans. Résumé de l'impact à la fin de la Guerre de 39-45 et des conséquences majeures du conflit international sur le plan humain, matériel, politique, économique et financier, militaire, scientifique et technologique et environnemental. Bilan et Conséquences de la Seconde Guerre Mondiale, appelée également Deuxième Guerre Mondiale. Malgré tout cela, tous les hommes athéniens n’ont pas vu leurs droits supprimés. La Guerre du Péloponnèse est un long conflit opposant Athènes, avec sa Ligue de Délos, à Sparte et sa Ligue du Péloponnèse. Corinthe et Mégare demandent leur aide à Sparte et à la li… La ligue est fondée sur une base égalitaire (au Conseil, chaque cité dispose d'une voix), volontaire, et son trésor est déposé sur … C’est l’affrontement de deux géants que tout oppose : l’un est une démocratie tournée vers la mer avec une flotte puissante (thalassocratie), l’autre est une oligarchie, ancrée dans ses terres avec une armée redoutable de fantassins aguerris. Pendant la guerre du Péloponnèse, ils se sont mutuellement affrontés. L'histoire navale, que notre inconscient collectif boude peut-être en se remémorant les désastres de Trafalgar et de Mers El Kébir, reste peu étudiée et il n'est pas évident de se constituer une bibliothèque exhaustive sur le sujet en français. L’influence politique internationale de Sparte se précipita rapidement après leur défaite. Cela a conduit à un certain nombre d’expéditions spartiates contre Thèbes, connues sous le nom de Guerre de Bohème. Sparte dispose de l'armée terrestre la plus expérimentée de Grèce. Un tacticien incompétent peut devenir un historien modèle. La Guerre du Péloponnèse. Après la guerre du Péloponnèse, Athènes a connu une période de dure gouvernance oligarchique et Sparte a connu une brève période hégémonique. L’empire d’Athènes, qui était au sommet de sa puissance, est affaiblie suite à sa défaite. Les Trente ont nommé un conseil de 500 personnes pour remplir les fonctions judiciaires qui appartenaient auparavant à tous les citoyens. Finalement, le niveau de violence et de brutalité des Trente à Athènes a conduit à une opposition accrue, provenant principalement d’un groupe d’exilés rebelles dirigé par Thrasybule, un ancien tavernier de la marine athénienne. La guerre du Péloponnèse est une guerre qui oppose la ligue de Délos, dirigée par Athènes et la ligue du Péloponnèse, dirigée par Sparte. Ce conflit met fin à la pentécontaétie et s'étend de 431 à 404en trois périodes généralement admis… guerre du Péloponnèse Le même sujet en détail: guerre deceleica . L’armée spartiate a encouragé la révolte, installant une oligarchie pro-spartiate à Athènes, appelée les Trente Tyrans, en 404 avant J.-C. Lysandre, l’amiral spartiate qui commandait la flotte spartiate à Aegospotami en 405 avant J.-C., a aidé à organiser les Trente Tyrans en tant que gouvernement pendant les 13 mois où ils ont maintenu le pouvoir. Il y a plusieurs causes qui ont provoqué la guerre : Il y a la montée en puissance d’Athènes qui a inquiéter Sparte au sujet de sa position. Suite à la guerre du Péloponnèse, Sparte, qui était avant tout une culture continentale, est devenue une puissance navale. Mort de … Tout le monde connaît la guerre du Péloponnèse de nom, mais peu savent quels en furent vraiment les enjeux et les acteurs. Lysandre, l’amiral spartiate qui commandait la flotte spartiate à Aegospotami en 405 avant J.-C., a aidé à organiser les Trente Tyrans en tant que gouvernement d’Athènes pendant les 13 mois où ils ont maintenu le pouvoir. Un coureur porte la bonne nouvelle à Athènes, sur plus de 32 km, et meurt d’épuisement. Finalement, la faction modérée de Pausanias a pris le dessus et Athènes a été épargnée, bien que ses murs de défense et les fortifications du port du Pirée aient été démolis. Une des conséquences fondamentales de la guerre du Péloponnèse fut de bouleverser toutes les traditions de la guerre pratiquée en Grèce jusqu'ici, et de transformer le citoyen-guerrier en citoyen-soldat, se consacrant à la vie militaire toute l'année de manière professionnelle et non pas occasionnelle. Isabelle & Marie La Guerre du Péloponnèse Conséquences de la guerre Affaissement de l’empire athénien (flotte) Récupération des territoires d'Asie mineure perdus durant les guerres Médiques par les Perses. La Guerre du Péloponnèse désigne le conflit qui opposa Athènes à Sparte qui dura de -431 à -404. Cependant, elle ne peut rester longtemps loin de ses bases arrières à cause des difficultés du ravitaillement. J.-C., les hostilités reprennent avec l'expédition de Sicile lancée par les Athéniens qui souhaitent soustraire la ville de S… La guerre du Péloponnèse désigne le conflit qui dura de 431 à 404 (avec quelques périodes d'interruption), opposant Athènes, qui avait transformé la ligue de Délos (destinée à l'origine à résister aux Perses) en un empire soumis à son pouvoir, et Sparte, puissance oligarchique et conservatrice, dont l'armée terrestre était la force militaire la plus puissante de l'époque, et qui dirigeait la Ligue du Péloponnèse ainsi que la Béotie. Au début de la guerre du Péloponnèse, en 430, lors de la seconde campagne, les Spartiates entrent en Attique. L'impérialisme athénien Les destructions de la guerre du Péloponnèse ont affaibli et divisé les Grecs pendant des années, permettant finalement aux Macédoniens de les conquérir au milieu du IVème siècle avant Jésus-Christ. De 415 à 413 av. Après la fin de la guerre du Péloponnèse, Lysandre a mis en place de nombreux gouvernements pro-spartiates dans toute la mer Égée. La cité fonde en 478 une ligue défensive avec ses alliés, pour se protéger contre une éventuelle nouvelle offensive des Perses : la ligue de Délos. Elu stratège en 420 av. Il débute sa carrière durant la Guerre du Péloponnèse. L'Athénien Thucydide est l'autre grand historien du V e siècle av. La guerre dure 27 ans. La démocratie à Athènes a été brièvement renversée en 411 avant J.-C. en raison de sa mauvaise gestion de la guerre du Péloponnèse. Le déroulement du conflit est principalement connu à travers les récits qu'en ont fait Thucydide et Xénophon. La plupart des systèmes de gouvernement mis en place par Lysandre étaient des oligarchies de dix hommes, appelées décarchies, dans lesquelles les harmosts, des gouverneurs militaires spartiates, étaient les chefs du gouvernement. Agis II fut l’un des deux rois spartiates pendant la période d’hégémonie spartiate, et on se souvient de ses multiples campagnes dans les territoires orientaux de la mer Égée et de la Perse. La guerre du Péloponnèse est vue par certains comme une guerre préventive avant l’heure, c’est-à-dire qu’elle est l’expression de la crainte des Péloponnésiens de voir la puissance athénienne devenir menaçante avant même qu’elle ne s’exprime sur leur territoire. C’est le début des guerres médiques. Pendant l’hiver 379/378 avant J.-C., un groupe d’exilés thébains s’est faufilé à Thèbes et a réussi à la libérer, malgré la résistance d’une garnison spartiate de 1 500 hommes. Lysandre parvient également à obliger Athènes à rappeler ses exilés, ce qui provoque une instabilité politique au sein de la cité-État, dont Lysandre profite pour établir l’oligarchie qui sera connue sous le nom de Trente Tyrans. La guerre du Péloponnèse s’est terminée par la victoire de Sparte et de ses alliés, mais a marqué la fin de l’hégémonie navale et politique athénienne dans toute la Méditerranée. hégémonie : La prédominance ou le contrôle politique, économique ou militaire d’un État sur les autres. À la fin du Vème siècle avant J.-C., les succès de Sparte contre l’Empire athénien et sa capacité à envahir les provinces perses d’Anatolie ont inauguré une période d’hégémonie spartiate. Les Thèbes, les Argives, les Corinthiens et les Athéniens s’étaient rebellés pendant la guerre de Corinthe de 395 à 386 avant J.-C., et les Perses aidèrent les Thèbes, les Corinthiens et les Athéniens contre les Spartiates. Premières incursions des Péloponnésiens en Attique. L'oeuvre de sa vie s'intitule « L'Histoire de la guerre du Péloponnèse », guerre importante dont il fut contemporain.et qui opposa Athènes à Spartes, les deux puissances dominant … Mettez le monde sur pause et comprenez-le ! Aussi organise-t-elle plutôt des raids de quelques semaines, en -430, -428, -427 et -425. Pendant son règne, Agesilaus s’est lancé dans plusieurs campagnes militaires dans les territoires orientaux de la mer Égée et de la Perse. Qu'est ce que la Boulé dans la Grèce Antique ? Les causes du conflit Les causes profondes du conflit selon Thucydide. Finalement, les rois spartiates, Agis et Pausanias, abolirent ces décarchies égéennes, réduisant ainsi l’influence politique de Lysandre. Lysandre a établi de nombreux gouvernements pro-Spartan dans toute la mer Égée, où les classes dirigeantes lui étaient plus fidèles qu’à Sparte dans son ensemble. Au cours de ces campagnes, les Spartiates sous le commandement d’Agesilaus ont rencontré de nombreux cités grecques rebelles, dont les Thébains. ), Au Satrape de Sarde qui veut s’allier aux spartiates pour retrouver sa domination sur l’Ionie. Agesilaus II était l’un des deux rois spartiates pendant la période d’hégémonie spartiate. Lire La Guerre du Péloponnèse aujourd'hui permet de mieux comprendre, avec la distanciation nécessaire, les tensions géopolitiques qui sont les nôtres comme par exemple l’affrontement entre deux puissances, la dominante et l’ascendante, qui selon le principe du « piège de Thucydide » peut conduire assurément à la guerre. Exposé de 4 pages en histoire antique : De l'hégémonie athénienne spartiate : les conséquences de la Guerre du Péloponnèse. La guerre du Péloponnèse s’est terminée par la victoire de Sparte et de ses alliés, mais a marqué la fin de l’hégémonie navale et politique athénienne dans toute la Méditerranée. Athènes sort renforcée des guerres médiques et opte pour une stratégie maritime: les Perses dominent encore les îles de l'Egée. Cette période d’hégémonie devait cependant être de courte durée. J.-C. ; son Histoire de la guerre du Péloponnèse traite partiellement de la suite et des conséquences des guerres médiques. La guerre du Péloponnèse s’est terminée par la victoire de Sparte et de ses alliés, et a conduit directement à la montée en puissance navale de Sparte. Les conséquences des guerres médiques. La démocratie à Athènes a été brièvement renversée en 411 avant J.-C. en raison de sa mauvaise gestion de la guerre du Péloponnèse. I/ Guerre d'Archidamos (-431 à -421) Archidamos II, roi de Sparte Peste: La principale source permettant de connaître le déroulement de cette guerre est l'Histoire de la guerre du Péloponnèse écrite par l'homme politique et historien athénien Thucydide (vers - 460 à - 400 ou - 395). Créateur de JeRetiens, JeComprends, et Historiquement point com. Lysandre et le roi spartiate Agis étaient d’accord avec Corinthe et Thèbes pour qu’Athènes soit totalement détruite au lendemain de la guerre du Péloponnèse, mais ils étaient opposés par une faction plus modérée, dirigée par Pausanias. On ne sait rien de sa vie jusqu'à ce qu'il soit nommé 407 BC navarca la flotte Spartan ayant été considéré comme l'un des rares qui pourraient consolider l'appareil militaire de Sparte et de restaurer les fortunes dans des affrontements navals contre Alcibiade [6] [7] . La guerre du Péloponnèse s'est terminée par la victoire de Sparte. La guerre du Péloponnèse oppose les deux cités les plus importantes de cette époque, Athènes et Sparte, et leurs alliés. La guerre du Péloponnèse s'est déroulée en trois temps, donnant l'avantage tantôt à l'un, tantôt à l'autre : d'abord en Attique (la région d'Athènes) attaquée par les Spartiates, de 431 à 421 av. Les Spartiates ravagent les campagnes de la cité d'Athènes : ils brûlent les récoltes ou saccagent les semis, arrachent les ceps de vigne et les oliviers… Comme Lysandre a également été directement impliqué dans la sélection des Trente, ces hommes lui ont été fidèles à propos de Sparte, ce qui a amené le roi Agis et le roi Pausanias à accepter l’abolition de ses décarchies égéennes, et finalement la restauration de la démocratie à Athènes, ce qui a rapidement freiné l’influence politique de Lysandre. Vers 480 av JC les Persesc… Tout oppose Athènes et Sparte, la première étant une démocratie et une puissance marchande, dotée d'une incroyable flotte de guerre; la seconde étant une oligarchie,… Sparte craint aussi une révolte de ses esclaves (les hilotes) qui cultivent les terres des combattants. La démocratie à Athènes a été brièvement renversée en 411 avant J.-C. en raison de sa mauvaise gestion de la guerre du Péloponnèse. Les années passent et les Athéniens, voyant peu d’intérêt à entretenir une armée qui ne combat pas, décident de l’utiliser pour embellir leur cité. En effet, l’influence qu’a exercée sur l’histographie contemporaine le récit de Thucydide « La guerre du Péloponnèse« est profonde. Pendant le règne des Trente Tyrans, cinq pour cent de la population athénienne ont été tués, des propriétés privées ont été confisquées et les partisans de la démocratie ont été exilés. Les Conséquence De La Guerre Du Péloponnèse Page 50 sur 50 - Environ 500 essais L'histoire ancienne de l'aglgérie 215342 mots | 862 pages 1903, p. 341) : tous; les dialectes berbères se servent pour désigner le chameau, d’un mot que M. Basset croit d’origine arabe. J.-C. ; après dix ans de conflit, conjuguée à une grande épidémie de peste, une paix relative de huit ans s'installe. En fait, 3 000 de ces hommes furent choisis par les Trente pour participer au gouvernement d’Athènes. GUERRE DU PÉLOPONNÈSE - (repères chronologiques) Écrit par Bernard HOLTZMANN • 192 mots Mars — 431 Début des hostilités.