Préférences cookies | Dans un style qui lui est propre, unique et reconnaissable, il a su systématiquement proposer des divertissements de qualité qui, si ils n'ont pas mis tout le monde d'accord, ont toujours assurés le spectacle. Je pense que le dernier film à m'avoir autant emballé visuellement est "Kingsman : Secret Service" de Matthew Vaughn. Stephen R. Lawhead est né à Kearney dans le Nebraska. C'est bien trop syncopé, haché, malaxé, et donc à la finale indigeste. Laissez-vous emporter par les accords vigoureux de la musique de Daniel Pemberton pour goûter pleinement à cette aventure entièrement représentative du style de son réalisateur. 213 abonnés Synopsis C’est sans compter sur ton traître de frère, qui l’assassine, et tue sa femme. Un travail remarquable. Lire ses 1 173 critiques, Suivre son activité Le film est neveux, le seul défaut que l'on peut y trouver c'est que cela va trop vite. Entraînante, résolument rock'n'roll et particulièrement adapté à la narration survitaminée de Guy Ritchie. ), des séries animées, des mangas, des jeux vidéos, et j'en passe. 50 abonnés Guy Ritchie est depuis quelques années, un des réalisateurs les plus demandés à Hollywood grâce à ses Sherlock Holmes habiles et plutôt sympathiques à regarder. En résumé, j’ai passé un agréable moment devant Le Roi Arthur – La légende d’Excalibur. Et cette interprétation est plutôt appréciable. Bref, vous l'aurez compris, Le Roi Arthur : La Légende d'Excalibur est un excellent divertissement, du pur Guy Ritchie comme on l'aime et un film devant lequel on ne s'ennuie pas une seule seconde. Vortigern, le frère d'Uther Pendragon réalisant un coup d'état par jalousie de la couronne de son frère, le fils exilé qui grandi en toute ignorance de ses origines et qui va lutter contre son oncle pour reprendre le trône...un copié collé d'Hamlet et du Roi Lion tellement plat et explicite que ça en devient grotesque. Category Entertainment; ... Zoom - Le roi arthur (critique du film) - Duration: 5:36. Et le moins que l'on puisse dire c'est que ça a de la gueule. Lire ses 226 critiques, Suivre son activité À la télévision ce soir et en streaming sur TMC : Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur (2017) de Guy Ritchie avec Charlie Hunnam, Jude Law, Astrid Bergès-Frisbey et Djimon Hounsou. Fernando Trueba, avec Votre avis sur Le Roi Arthur: La Légende d'Excalibur ? Je recommande chaudement. Des Chevaliers, des trahisons, de la magie, du courage, de l'amour. Le récit y est tellement découpé, avec des sauts dans le temps qui défient parfois toute raison, que l’impression a priori déplaisante d’une perte de repères radicale accroît paradoxalement l’immersion dans un monde perpétuellement foisonnant. Et alors que je sortait de la salle de cinéma après la projection du film en VOSTFR 3D, le constat était là : QUELLE CLAQUE !!! . Que c'est gris, terne et monotone et si les acteurs ne sont pas aidés par l'écriture ils sont pour la plupart insipides. S'il vous plaît entrez votre commentaire! 180 abonnés Andrey Konchalovsky, Avec A l'occasion de la sortie le 19 décembre en Blu-ray, DVD et VOD de Enragé, le thriller hyper violent avec Russell Crowe, critique-film.fr et M6 Vidéo vous proposent de participer à un grand jeu concours qui vous permettra de gagner des Blu-ray et DVD du film ! Répartis en trois champs d'édition distincts, livres français, livres étrangers traduits en français et albums, ces neuf ouvrages reflètent une activité éditoriale toujours aussi passionnante autour du cinéma. Doté d'un casting rafraîchissant pour ce type de production (mentions spéciales à Jude Law qui s'éclate dans le registre de la cruauté et à Àstrid Bergès-Frisbey en mage charismatique), "Le Roi Arthur" est un de ces rares blockbusters à remplir toutes les clauses de son contrat tacite passé avec le spectateur avant de le découvrir et, notamment, la première d'entre elles : en prendre plein les yeux devant un divertissement épique qui n'appelle pas une forte utilisation de nos neurones. Les aventures du fils d'Uther Pendragon font partie de l'imaginaire collectif. Le Roi Arthur: La Légende d'Excalibur 7 /10 Sortie cinéma 17 mai 2017 Réalisé par Guy Ritchie 2h06min • Warner Bros. France #action #aventure #drame #fantastique . Réalisateur : Guy Ritchie Je veux dire que ça aurait pu en jeter de le voir sur son cheval entrain de se pavaner un peu sur de la musique bretonne, celtique ou je ne sais quoi... Mais là j'ai juste l'impression de voir un clip. Les historiens restent très prudents quant à une possible existence du personnage et ont tendance à rejeter Arthur « hors de l’écriture historique sérieuse », ce qui n'a empêché, depuis les années 1950, de nombreux médiévistes, historiens, archéologues ou écrivains, de tenter de rendre compte des origines de la légende arthurienne [5]. Le Pitch. Elevé depuis son plus jeune âge par des femmes, son destin bascule le jour ou il se retrouve face à la légendaire épée Excalibur coincée dans la roche. Parce que oui, je ne comprends pas comment un britannique peut oser faire ça au mythe arthurien... Les Monty Python encore c'était irrévérencieux et potache tout en ayant une identité bien anglaise, mais là, c'est n'importe quel blockbuster US qui tente de faire de l'heroïc fantasy, ça n'a même pas la décence de respecter ses origines ou sa culture. 271. On est plutôt dans l'anecdotique, avec un Arthur gominé et sans le moindre charisme. Après un excellent "Agents très spéciaux..." drôle et enlevé, le cinéaste opère un changement de cap pour faire revivre le mythe du Roi Arthur, à sa sauce et autant dire que celle-ci a du goût et de l'esprit ! Ennuyeux, laid visuellement et assez stupide. Guy Ritchie est un cinéaste que j'apprécie beaucoup surtout pour son Sherlock Holmes (2009). © Copyright 2020 Critique-film.fr | Tous droits réservés. La bande originale composée par Daniel Pemberton (à l'œuvre sur "Gold", "Steve Jobs", "Agents très spéciaux : Code U.N.C.L.E. Le tournage d'une vidéo, forcement. Le Roi Arthur : La légende d’Excalibur devait être une saga de six films, mais hélas celui-ci sera probablement le seul. Quelques beaux plans et quelques notes d'humour sauvent l'ensemble, mais ça ne suffit pas à en faire un bon film d’aventure, d'autant que certains effets spéciaux piquent parfois la rétine. Emmené par un Charlie Hunnam absolument parfait dans le rôle titre, Le Roi Arthur : La Légende d'Excalibur vous entraîne dans une aventure exaltante remplie de bravoure, de monstres, de batailles épiques et de scènes d'action survitaminées. On attend une histoire, et ce n'est clairement pas le point fort du réalisateur. "Arnaques, Crimes et botanique", "Snatch", "Revolver", "RockNRolla", les deux films "Sherlock Holmes" avec Robert Downey Jr et Jude Law, "Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E.". Ca une petite fonction comique un peu efficace quand même (c'est l'une des rares bonnes choses dans la film je trouve) mais le réalisateur use trop de ce ressort comique en tant que raccourci scénaristique. XD). Mais dans l'ensemble, son interprétation sert bien le ton relativement décalé du long métrage. Le talent de l'acteur n'est plus à prouver, et il assure le spectacle, bien qu'il surjoue un peu quelques fois. Critique-film est le site de tous les passionnés de cinéma et de séries TV. Nouvelle adaptation cinématographique de cette grande figure de la littérature, après le culte "Les chevaliers de la table ronde" de Richard Thorpe (1953) avec Robert Taylor et Ava Gardner, le superbe "Excalibur" de John Boorman (1981) avec Nigel Terry et Helen Mirren, le correct "Lancelot le premier Chevalier" de Jerry Zucker (1995) avec Richard Gere et Sean Connery, ou encore l'oubliable "Le Roi Arthur" d'Antoine Fuqua (2004) avec Clive Owen et Keira Knightley. Une légende qui a évolué au fil du temps et n'a eu de cesse d'être réinterprétée et réadaptée en fonction des époques. Il était âgé de 91 ans. Un divertissement pop-corn assumé à la plastique superbe en mode plaisir régressif qui assure un spectacle de qualité tout du long. Comme prévu, quelques jours après l'annonce des nominations pour les prix des éditions DVD / Blu-ray, le Syndicat Français de la Critique de Cinéma a révélé en début de semaine sur les réseaux sociaux celles dans les catégories littéraires. Mais un simple homme peut il dompter par la force une telle relique ? De l'introduction du long métrage à son dernier acte, j'etais littéralement transporté dans l'univers visuel et l'action du film. « Le Roi Arthur : la légende d’Excalibur » est le neuvième long métrage de ce réalisateur amateur d’arts martiaux qui partagea, pendant huit ans, la vie de Madonna. Guy Ritchie se réapproprie complètement le mythe Arthurien en nous livrant un film fun, spectaculaire et diablement efficace. Données Personnelles | 9 abonnés Lire ses 1 536 critiques, Suivre son activité "King Arthur : Legend of The Sword".... "Le roi Arthur : La légende d'Excalibur" dans la langue de Molière. Bref, "King Arthur : Legend of The Sword" est excellent. De même, si l'on met de côté les mimiques visuelles de Ritchie que l'on évoquait, le réalisateur bouscule en fait complètement les codes du contexte moyenâgeux avec la fougue de sa modernité et livre au passage bon nombre de superbes plans qui collent à la rétine (la rencontre avec la Dame du Lac pour n'en citer qu'un) ainsi que des scènes de combats en plans-séquences à couper le souffle lorsqu'Arthur se met à manier Excalibur. Alberto Testone, Jakob Diehl, Francesco Gaudiello. Hallucinant de bêtise. Nous ne sommes de loin pas assez fans de l’univers créé au fil des films par Guy Ritchie pour le considérer comme un visionnaire. La mise en scène de Ritchie est nerveuse tout comme le montage du film qui est speed mais toujours lisible, la musique est au top à la fois dynamique et entraînante et les effets spéciaux sont de bonne facture tout comme la 3-D. De plus, certains effets de style s'accordent parfaitement au film (comme les ralentis ou les scènes de combat avec Excalibur) et, en plus de Charlie Hunnam, j'ai trouvé le reste du casting plutôt bon en particulier Jude Law qui campe un parfait méchant à la fois sadique et sans cœur. Pas réellement de faux pas du côté des acteurs avouons-le, par contre décalage insupportable (à mes oreilles) entre la musique et l'image, si bien que l'on se retrouve à ne plus trop savoir dans quelle époque se déroule l'histoire. La Mythologie Arthurienne avec ses légendes des Chevaliers de la Table Ronde et la quête du Graal ont toujours constituées une source d'inspiration colossale et inépuisable pour le Cinéma. Surtout connu pour ses collaborations avec James Cameron et sa contribution essentielle aux décors de l'univers de James Bond, Lamont avait de même travaillé pour des réalisateurs aussi prestigieux que Norman Jewison, Joseph L. Mankiewicz et Franklin J. Schaffner. Jeux concours | Etats-Unis, 2017 Titre original : King Arthur Legend of the Sword Réalisateur : Guy Ritchie Scénario : Joby Harold, Guy Ritchie et Lionel Wigram Il a commencé sa carrière dans le journalisme en dirigeant le Campus Life Magazine.Dans les années 1980, il entreprend la rédaction de La Saga du Roi Dragon, sujet d’entrainement pour constater s’il peut faire vivre sa famille de sa plume.. Je le rappelle, il en a coûté 175. J'ai adoré "King Arthur Legend of The Sword". Lire ses 515 critiques, Suivre son activité Guy Ritchie est loin d'être le type le plus subtile du monde, mais là... Il n'arrête pas pendant deux heures, que ça soit les effets de ralentis accélérés, le montage alterné entre différentes "époques", les scènes dégueulasses bourrées de numérique qui sont censées être "cool", ben ça devient juste insupportable. Steadicam, cuts rapides, mouvements improbables de caméras, séquences en images de synthèses ultra rapides. Lire ses 3 735 critiques, Suivre son activité Stephen R. Lawhead est né à Kearney dans le Nebraska. Recrutement | Quand j'ai découvert la première bande annonce de "King Arthur : Legend of The Sword" il y a 9 mois, je fut immédiatement intrigué. Toutes les informations sur Le Roi Arthur : La légende d'Excalibur, film réalisé par Guy Ritchie avec Charlie Hunnam et Astrid Berges-Frisbey sorti en 2017. Etats-Unis, 2017 C'est un style particulier, qui ne plaira pas à tout le monde, mais l'amateur de ce genre que je suis s'est régalé. Une légende réinventée, un rythme époustouflant et un roi Arthur emblématique !! Il n'y a plus rien de vraiment épique et légendaire. Durée : 2h06 Epileptique est le qualificatif qui s'y prête le mieux. Qu’il n’y ait pas de malentendu macabre, nous souhaitons encore de longues années prospères au réalisateur, qui n’a même pas cinquante ans. Malgré des critiques presse mitigées, ce film vaut le détour ! Quand c’est le tour à Arthur, il réussit à s’emparer de l’épée, sans pour autant savoir en maîtriser la puissance. Les acteurs quand à eux sont tous plutôt bons. On attend un personnage qui prend de la profondeur. Casting, synopsis, bande-annonce De Marco - 16 mai 2017 à 15:40 dans Films Ce dernier est recueilli à Londres par des prostituées, dont il devient au fil du temps le protecteur, respecté dans tout son quartier. Le seul reproche qu'on pourrait lui faire est de ne pas prendre suffisamment son temps pour développer l'univers ou certains personnages à deux-trois moments clés. Il manque un fond sur les personnages. Il est là le problème, il n'y a pas de cinéma là-dedans, du clip, de la pub, une bande-annonce, pourquoi pas ? Connectez-vous à votre compte : Un mot de passe vous sera envoyé par email. Du côté des acteurs Jude Law assure en tant que personnage ambigu au possible, tandis que Charlie Hunnam fait tout ce qu'il peut pour ne pas se prendre au sérieux et être dans le ton, et ça marche... Arthur est une légende, pas un clip. 47 abonnés Ritchie nous prouve une nouvelle fois que son film est au 7 e art ce que le PQ est au roman : c’est coloré, parfumé, il y a parfois des trucs écrits dessus, mais ce n’est définitivement pas de la littérature. C'est mauvais mais alors vraiment mauvais ! Les raisons ? Proposer une réinterprétation résolument rock'n'roll et moderne de la légende du Roi Arthur, qui satisfera les amateurs du style de Guy Ritchie. Petits ralentis font aussi leurs petits effets, pour mieux situer et saisir tous les détails, avec élégance et humour... Dans les premières années du 21ème siècle, le conflit s'étend à la Terre, et le jeune Sam Witwicky devient, à son insu, l'ultime espoir de l'humanité. Lire ses 15 critiques, Suivre son activité Conclusion. Ce n’est que grâce à l’assistance d’une mage et de l’ancien commandant du roi Uther, Bedivere, qu’il puisera dans la force de ses ancêtres. 12 abonnés Alors, après avoir modernisé les aventures du plus célèbre détective privé britannique, Ritchie s'attaque à un autre mythe emblématique de la culture littéraire anglophone et mondial...et pas des moindres, en offrant sa relecture personnelle hollywoodienne du Roi Arthur ! L’avis et la critique film de Bulles de Culture. Revue de presse | Vous êtes bien dans un de mes films !". Par. CGU | Après un élégant The Man from U.N.C.L.E, le cinéaste revient derrière la caméra pour un film d'aventure/fantastique - King Arthur: Legend of the Sword - et ce genre de film mélangeant fantastique, légende, faits historiques et aventures, Hollywood en fait des tonnes... Rappelons que le film est un prologue au récit des Chevaliers de la Table ronde. Virginie Efira, Albert Dupontel, Nicolas Marié, Avec Par les membres ayant fait le plus de critiques. De plus, Guy Ritchie a aussi quelques tics agaçants qu'il ne peut pas s'empêcher de recycler de film en film comme, par exemple, ces mini-flashforwards dont il se sert de liant pour souvent passer d'une scène à l'autre. Le roi arthur : la légende d'excalibur - Critique 180s. Lire ses 13 critiques, Suivre son activité ), (Guy Ritchie était à Serpentard ou quoi ?! On a un enchaînement de scènes qui se ressemblent, mises bout à bout, sans le moindre enjeu dramatique. On a donc eu du Roi Arthur à toutes les sauces depuis plus de 50 ans ^^. Un film qui mérite à coup sûr d'y jeter un œil. C’est par conséquent sur le terrain du divertissement décérébré mais spectaculaire que le film tente de se rattraper, avec un résultat étonnamment convaincant. ", "Cartel",...) est excellente. Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs, Les meilleurs films de tous les temps selon la presse, Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary, Encanto, la fantastique famille Madrigal Teaser VF, Marvel Sony Untitled Spider-Man: Far From Home Sequel. Tant de thèmes qui rendent ce mythe fascinant. Mais clairement, il faut le voir pour le croire car c’est par ses visuels et sa réalisation et son montage que Le Roi Arthur vous décrochera la mâchoire. : LE ROI ARTHUR : LA LÉGENDE D’EXCALIBUR de Guy Ritchie [Critique Ciné] 17 mai 2017 18 mai 2017 hohxb Aucun commentaire Action , Astrid Bergès-Frisbey , Aventure , Charlie Hunnam , Guy Ritchie , Heroic Fantasy , Jude Law , Le Roi Arthur : La Légende D'Excalibur A l'image des Oscars, dont la 93ème cérémonie n'aura lieu qu'à la fin du mois d'avril 2021, prenant alors en compte les films distribués outre-Atlantique jusqu'au 28 février '21. Bref, je me suis éclatée devant Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur, le film à pop-corn idéal pour décrocher, certes teinté de nombreux défauts mais souvent jubilatoire. Surtout que toutes les scènes sont dégueulassées par des serpents numériques, par des couleurs fades assez peu réalistes, jamais on n'a juste deux acteurs qui jouent bien qui disent un texte cohérent. Genre : Fantastique Son frère Vortigern voit d’un mauvais œil cette politique de l’apaisement et fomente une révolte à la cour, qui se traduit par la mort du roi et la fuite à bord d’une barque de son jeune fils Arthur. 1655 abonnés Verdict : assez fan de la mythologie Arthurienne, j'y suis allé confiant car Ritchie avait prouvé avec Sherlock Holmes qu'il avait un talent pour la mise en scène et la reconstitution....Hélas, quelle déception mais QUELLE DECEPTION !