Barbara; 200. Elles sont très fragiles et très menacées. 15Un potentiel irrégulier dans le temps. La gouvernance de l’eau en Tunisie 10 1. EN TUNISIE REGIONAL 1 Le secteur de l’eau et de l’assainissement en Tunisie En Tunisie, l’eau reste une ressource rare et inégalement répartie sur le territoire. Les jours à faible apport pluviométrique dominent (Hénia, 1993). 27Une sous-utilisation des ressources. La grève générale de Redeyef n’est qu’un petit aperçu de cette crise qui se profile. PLUVIOMETRIE ET RUISSELLEMENT 29 II.1 - … Un tuyau en PVC pour transporter l’eau de la chambre de captage vers l’installation de stockage de l’eau et de distribution. 0 Dans la Tunisie centrale, les écoulements de base de l’oued Zéroud détiennent le degré de salinité le plus élevé (4,6 g / litre). Environ le quart de ces ressources proviennent des nappes fossiles et sont, de ce fait, épuisables. Les précipitations moyennes sur le pays, estimées à 36 km 3 /an, sont en raison de l'aridité du climat reprises à 88 % par l'évapotranspiration : 28 % dans les forêts et parcours, 17 % dans les zones humides, 10 % dans les déserts et 33 % sur les … Author content . Le déficit déjà fort dans le Nord, augmente nettement au fur et à mesure que l’on va vers le sud. CHAÎNE DES RÉSULTATS INDICATEURS DE PERFORMANCE MOYENS DE VÉRIFICATION RISQUES/ MESURES D’ATTÉNUATION DE L'EAU EN TUNISIE par Sébastien Treyer* Pour orienter les politiques nationales de l'eau, le débat mondial sur sa gestion cherche à anticiper des enjeux déterminants à long terme : renforcer la capacité d'adaptation des pays face à la rareté de l'eau et à la nécessité de la gestion de la demande. Cependant, à l’intérieur de l’année, le bilan hydrique peut être excédentaire pour quelques mois situés en hiver et/ou en intersaisons. Principaux défis et contraintes des ressources en eau 25 5.1. Not Now. La collectivité supporte aujourd’hui les frais élevés de la collecte d’une ressource qui reste malheureusement insuffisamment valorisée. Dans l’extrême Sud, les chiffres sont inférieurs à 10 jours. En somme, le Nord dispose de 60 % du potentiel hydrique total du pays, le Sud vient en deuxième position avec 23 % et le Centre ne possède que 17 % du potentiel. Le problème de l’eau en Tunisie nord-orientale : besoins, ressource... 1. Par son niveau élevé, la température constitue un facteur favorable à l’évapotranspiration potentielle (ETP). ���y�.�C������`1f_��˲�΋9}�4�Q��f��������\�T�hZ.�4�������~���C}eN?��X�e�72i�$ �n�Y?�_@��vW�Gu�Cō!��#z���>g�D�zK}���oՃ�}�)������!=�cY}�^�v49�Z%]Cō�\h��Fb{����=��`c�i��/���eOZ��.��l�� �Ƣl�E�?��{����{ݿ�\B�ev=t$P��Vw�/U�� �h�Е4f㢼qQ ��~����[^֯��(s@�u����$�����w�{�E���,�7m��� t�Q��Š�{������ N��(oaVL�jF�1�zx�4��3I�j�ټf����-��"o�V��/>׼^�����f�@t-������;�� PX`�&әTHL��M��`7ָ��m�btL[��e:�7P]I�(r�n#+r+N0^d�|�S��t5����1� 4�k�1P*��*ZMk����4cp��ߣf. 19La pression anthropique se traduit par une discordance entre la production et les besoins en eau, par une exploitation intensive et une valorisation insuffisante de ces ressources. 4Des pluies concentrées en un faible nombre de jours et de longs intervalles secs. Le taux d’utilisation des eaux de barrage disponibles pour l’irrigation est de 60 % uniquement. L’approximation de l’ETP est faite ici à partir de l’ETP Penman, l’ETP mesurée et par l’ETP/Institut national de la météorologie (INM) pour les stations peu fournies en mesures climatiques (Hénia, 1993). Country. 4; Mellègue. L’eau qui reste à capter coûtera plus cher que celle déjà mobilisée. L’augmentation de l’ETP serait particulièrement intense à nos latitudes. 273; 6. Create New Account. 31La planification de l’économie tunisienne a commencé dès 1962. La saison des pluies s’étend en général de septembre à mai. 25% des eaux souterraines (Salinité supérieure à 5,0 g/l). Potentiel des ressources en eau 11 2. Les extensions futures nécessiteront des investissements plus importants, des études plus complexes et une technologie plus avancée. January 2012; Authors: Abdelkader Hamdane. h�bbd```b``���`v ��"�Ad*�͘��NT�S���� 2-$sĖ�"�A�t���l ��DrG��=`���l[0Y"]�� 3o�I� 2���x$;�20�ov9� �305�0 6 � Des températures élevées. Le développement de l’urbanisme entraîne une explosion de la demande des services liés à ce mode de vie, tels que le branchement au réseau d’eau courante et au réseau d’assainissement, qui augmentent la consommation en eau. On cite à ce propos le cas de la nappe phréatique de Sfax qui est déjà bactériologiquement polluée et impropre à toute utilisation. International Alert 14 World Resouces Institute (2013). Face à cette situation, la stratégie nationale de l’eau repose désormais sur l’économie des ressources conventionnelles et la mobilisation des ressources non conventionnelles. … La contamination des eaux de surface, et par conséquent, des nappes phréatiques, par les rejets industriels, domestiques ou agricoles constitue un risque d’altération et de réduction des ressources. Publication Year. Concernant nos régions, tout ce que nous pouvons en déduire, c’est qu’avec les changements climatiques, les précipitations évolueront différemment selon les saisons et selon les régions. D’un autre côté, elle a connu en septembre des pluies diluviennes qui ont causé des inondations dans plusieurs villes. Les indemnités ainsi dues sont déterminées comme en Certaines nappes sont tellement sollicitées (celles de Bizerte, Nabeul, Zaghouan, Siliana, Le Kef, Monastir, Mahdia, Sfax, Sidi Bou Zid, Kasserine et Gafsa) que des zones de sauvegarde ont été décrétées. Les trois stations de Kerkennah, Skhira et Gabès fournissent aujourd’hui 12332 millions de m3 / an d’eau dessalée. iv ‐des priorites et recommandations. L’utilisation de l’eau en Tunisie … 34L’exploration des ressources non conventionnelles. Le secteur de l‘eau en Tunisie a toujours revêtu un aspect stratégique chez le décideur, le planificateur et les usagers. PARTIE 1. La Tunisie comptait en 2011 une population de 10,7 millions d'habitants. Chapitre 3. PROJET DE DESSALEMENT DE L’EAU DE MER PAR VOIE DE CONCESSION EN TUNISIE MMMAAARRRSSS 222000000999 . La Tunisie tellienne est la seule région en Tunisie a observer une saison humide (P ≥ ETP) pour chaque année. Elle est de 50 à 60 % à l’intérieur de la Tunisie centrale et autour du golfe de Gabès. Au niveau des eaux de surface la mobilisation se fera par l’aménagement de grands barrages, de barrages collinaires, de lacs collinaires, d’ouvrages d’épandage des crues, de travaux de CES. 11Des contraintes aggravées par les changements climatiques. La gouvernance de l’eau en Tunisie 10 1. Les estimations pour 2025, sont de 11,8 millions (niveau minimum) à 14,8 millions d’habitants (niveau maximum). Le problème de l’eau en Tunisie nord-orientale : besoins, ressources locales ... Suggérer l'acquisition à votre bibliothèque. Le rayonnement reçu au sol est en moyenne de 400 à 500 cal / cm. Le secteur agricole est le plus gros consommateur d’eau (82 % du volume global) et il le restera encore pendant longtemps. ISBN 978-92-64-21380-7 (PDF) Collection : Études de l'OCDE sur l'eau ISSN 2224-6215 (imprimé) ISSN 2224-6223 (en ligne) Les données statistiques concernant Israël sont fournies par et sous la responsabilité des autorités israéliennes compétentes. Les mesures effectuées par l’Institut national de la recherche agronomique tunisienne (INRAT) montrent que des pointes de 4 mm/jour ou même plus peuvent se produire exceptionnellement en hiver en faveur d’advection d’air saharien très chaud et très sec. Les ressources renouvelables subissent, elles, les effets d’un climat contraignant et qui risque de le devenir encore plus avec les changements climatiques. Contexte du Secteur de l’Accès à l’Eau Potable en milieu Rural 1.3.1 Généralités 164 0 obj <> endobj Les années déficitaires consécutives restent la plus grande préoccupation des gestionnaires des ressources en eau. 22Une forte pression économique sur la demande. Mais la réalisation de cette stratégie se heurte à des difficultés d’ordre financier, structurel (capacité et cadence de réalisation, manque de spécialisation, de moyens matériels et humains), environnemental (impact des ouvrages sur le réseau hydrographique, sur les nappes et sur les conditions de l’écoulement en aval de l’ouvrage, déplacement de la population, problèmes fonciers). %%EOF La gouvernance des services de l’eau en Tunisie – Surmonter les défis de la participation du secteur privé . Ces jours de pluie se regroupent en épisodes pluvieux de courte durée (la durée la plus fréquente est celle d’un jour) séparés par des intervalles secs assez longs. Always Open. 35Une gestion rationnelle et une généralisation des techniques de l’économie de l’eau. «Gouvernance de l’eau en Tunisie: surmonter les défis à la participation du secteur privé» qui vise à être utilisé comme outil aux mains des décideurs politiques. See more of Sineau :le système d'information national sur l'eau en Tunisie on Facebook. La pression anthropique sur les ressources en eau, La discordance entre la production et les besoins en eau, Un déséquilibre régional entre la production et les besoins, Des ressources soumises à une exploitation intensive, http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/864/img-1.jpg, http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/864/img-2.jpg, http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/864/img-3.jpg, http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/864/img-4.jpg, http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/864/img-5.jpg, http://books.openedition.org/enseditions/docannexe/image/864/img-6.jpg, Apports pluviométriques et types de flux de surface en Tunisie du Nord, La pluviométrie en Tunisie. Les ressources en eau de la Tunisie ne sont pas toujours utilisables. Au nord, certains cours d’eau comme l’oued Mellègue, l’oued Tessa, tous les deux affluents de la Medjerda, et l’oued Jerabï, affluent du Miliane, charrient des eaux dont le résidu sec peut dépasser 3 g / litre. Dès que l’on dépasse la Dorsale, vers le centre du pays, le déficit devient supérieur à 1 000 mm / an. Il est à signaler cependant que le nombre et la fréquence de ces mois humides sont très variables à l’échelle spatiale et temporelle. L’eau de ruissellement est estimée à 2,2 109 m 3 .Les apports des crues représentent pour les oueds Les oueds du Centre et du Sud, caractérisés par un écoulement intermittent et endoréique dans la plupart des cas, fournissent moins de 1/5 de l’apport total en eau de surface. Dans le Tell, ainsi que sur une étroite frange côtière de la Tunisie centrale et du Sud-Est, elle varie entre 1 200 et 1 400 mm. Bibliothèque idéale des sciences sociales, Les fondamentaux du féminisme anglo-saxon, Par auteurs, Par personnes citées, Par mots clés, Par géographique, Par thématique, http://www.ens-lyon.fr/editions/catalogue, L’intensité du rayonnement solaire. Les modèles climatiques globaux prévoient que les changements climatiques ne seront pas sans effets sur les précipitations. de l’eau en Tunisie Surmonter les défis de la participation du secteur privé Tunis, 9 Juin 2014 Céline Kauffmann, Coordinatrice OCDE du projet Responsable adjointe de la Division de la Politique Réglementaire Aziza Akhmouch, Chef du Programme sur la gouvernance de l’eau, Division du développement Régional, OCDE 1 ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE EN TUNISIE. Aujourd’hui, avec 517 m3 / habitants / an, la Tunisie est déjà dans une situation de stress hydrique, selon les normes de la Banque mondiale. Cependant ceux-ci ne seront pas uniformes sur tous les points de la planète. En moyenne, la saison humide est de 6 à 7 mois dans l’extrême Nord-Ouest. 96 % des citadins et 52 % de la population rurale ont … Le potentiel mobilisable est estimé à 4,6 milliards / m3, les ressources régularisables s’élèvent à 4,1 milliards / m3 et le taux actuel de mobilisation est de 74 %. Portail de ressources électroniques en sciences humaines et sociales. Son potentiel hydrique est modeste. 33 Q5. Le secteur touristique consomme au total 6 % de l’eau potable du pays et sa demande augmente assez rapidement avec l’accroissement du nombre de lits occupés. 6 La qualité de l’eau est variable, et la salinité admise pour l’eau potable est aux environs de 1,5g/l : 70% des eaux superficielles (Salinité ≤à 1,5 g/l). Cette pénurie va s’intensifier avec la progression démographique entraînant une demande en eau en croissance continue. Plus des deux tiers du pays connaissent en moyenne moins de 50 jours de pluie par an. Et je pense qu’il est temps de faire de l’eau une priorité en Tunisie, avant qu’il ne soit trop tard”. 2. Lors des crues, ces taux sont de 1,5 à 2 g / litre. L’excédent atteint, dans les stations les plus favorisées (Aïn Draham, El Feïja), 400 mm / an, et le taux de couverture de l’ETP par la pluie est de 140 %.