. La CNT doit renoncer à sa position dominante et le POUM est mis hors la loi. Espagne : les hommes ont été décimés par un peuple barbare il y a 4.500 ans, En Espagne, un petit lanceur potentiellement réutilisable pointe son nez. Conséquence de la guerre civile espagnole. La guerre civile espagnole Emmanuel Gagnepain GPRL Orléans-Tours Phases principales de la guerre à appréhender avec des (cartes) (voir ci après) La guerre d’Espagne voit la collaboraBon entre régimes totalitaires et autoritaires, plus les parBsans dans les … Et cela d’autant plus que, de part et d’autre, on n’écartait nullement le recours à la force. En quoi consistait la Reconquista en Espagne ? La guerre civile espagnole a commencé en 1936, signe précurseur d'un conflit qui a en peu de temps englouti l'Europe et le reste du monde. 4 septembre : Prise d’Irún par les nationalistes. l’autorité de l’État, En tentant le coup d’État de juillet 1936, les militaires ont en fait déclenché la révolution sociale dans certains territoires restés sous contrôle républicain. La population lance cependant un assaut, le 20 juillet, contre la caserne de la Montana, et s’en empare. 26 mars : Avance finale des troupes franquistes :reddition des armées républicaines, chute de Madrid. 3. Golden Gate : quelle est l'histoire du célèbre pont de San Francisco ? Au printemps 1937, ceux-ci décidèrent de supprimer ce front au nord de l’Espagne. La première victime de chaque guerre est la vérité. Elle se solde trois années plus tard par la victoire des nationalistes. 19 mars : Le général Mola déclenche son offensive dans leNord. Elle se déroula de juillet 1936 à avril 1939 et sacheva par la défaite des républicains et létablissement de la dictature de Francisco Franco, qui conserva le pouvoir absolu jusquà sa mort en 1975. Ni du côté nationaliste avec Mola, ni du côté républicain avec le socialiste Francisco Largo Caballero, on ne veut de compromis. La guerre civile espagnole, souvent considérée comme le prologue de la seconde guerre mondiale, a opposé, de juillet 1936 à avril 1939, le gouvernement républicain espagnol du Frente Popular élu en 1936 à une insurrection militaire et nationaliste dirigée par Francisco Franco, bénéficiant de l’aide — déterminante — d’Adolf Hitler et de Benito Mussolini. La  XIe Brigade, la première à être engagé, arrive à Madrid le 7 novembre. Souhaitant que le site de notre association et ses liens soit apprécié des intervenants de ce forum, mdr. Comme toujours dans ce genre de conflit, la guerre civile en Espagne tire ses origines d'un profond malaise au sein de la société. Certainement pas en commémorant à chaque année l’anniversaire de ces charniers d’Europe Nazi et en oubliant à chaque jour le mur dressé pour séparer Israël de la Palestine. En effet le coup d´État réussit, en ce sens qu’il prive la République d’à peu près tous les cadres des forces armées ; au XIXe siècle jamais gouvernement n’a résisté dans ce cas. Causes [modifier | modifier le wikicode]. A aucun moment cependant l’appui fourni par Staline n’a pris un caractère désintéressé. A cette date la guerre d’Espagne a pris un caractère d’atrocité extrême (ex. 23 juillet : Installation de la junte nationaliste espagnole à Burgos. Ce massacre a été révélé pour la première fois par deux journalistes français et un journaliste portugais.La fin de la guerre n’a pas signifié pour autant le retour à la paix. C’est dommage, et je ne pense également pas que l’on puisse le juger à posteriori. La guerre d’Espagne divisa et passionna les opinions publiques du monde entier. La production minière et sidérurgique a subi un recul. La guerre civile espagnole, également appelée guerre d'Espagne, a commencé en 1936 avec le coup d'État orchestré par le général Francisco Franco. La rébellion s’étend dans plusieurs régions de la péninsule ibérique. Durant notre TPE, nous ne remonterons pas dans un passé très lointain. 14 août : Le colonel Juan Yagüe prend Badajoz, opérant ainsi la jonction entre les zones nationalistes du Nord et duSud. Les nationalistes ont également obtenu l’aide du Portugal de Salazar qui enverra une légion de 20 000 hommes (appelés Viriatos).  On peut noter aussi le renfort plus anecdotique des 600 Irlandais de la Légion Saint-Patrick ou des français de la « Bandera Jeanne d’Arc ». Le 17 juillet 1936, la garnison espagnole de Melilla se soulève contre le gouvernement républicain, sous le commandement du général Franco. ), surnommés rojos (les « rouges ») par leurs ennemis, s’engagèrent aux côtés des forces armées loyales envers la République espagnole, certains pour défendre la démocratie parlementaire et d’autres pour tenter de constituer des formes alternatives de gouvernement. Et Gonzalo, le voisin suspicieux et revanchard, empêche toute tentative d’évasion. 16 février : Victoire électorale du Frente Popular. Elle oppose, au moins, deux parties de la population de ce pays. Le ton diffère selon les uns et les autres . Stationnées au Maroc espagnol, elles sont commandées par des officiers qui ont l’expérience des guerres coloniales. L’aide italienne au camp nationaliste, limitée au début du conflit à l’envoi d’une douzaine de bombardiers, devient massive dès la fin de l’année 1936 après l’échec de Franco devant Madrid. En effet nous nous contenterons de la première moitié du XXème siècle en Espagne, à l’époque de la terrible Guerre Civile … À l’exception des Britanniques qui font respecter l’embargo avec grand soin sur l’Atlantique, l’Allemagne nazie et le gouvernement de l’Italien Mussolini commencent rapidement leurs livraisons aux nationalistes. Durant la première année de la guerre, les franquistes ne cessent de grignoter les territoires républicains. À partir de la fin du XIXe siècle, les conflits sociaux et politiques se succèdent en Espagne et la proclamation de la Seconde République, le 14 avril 1931, vient nourrir l’espoir d’une société meilleure. Il peut se vanter d’avoir perturber mon sommeil. Le cas de la guerre d’Espagne. 124 avions civils et militaires furent livrés au cours du second semestre 1936. En septembre 1936, devant des réfugiés espagnols, le pape Pie XI dénonçait ce qu’il désignait comme une « haine de Dieu satanique professée par les républicains ». Dossier : découvrez l'Espagne, de l'Andalousie à la Catalogne. 30 octobre : Contre-offensive franquiste surl’Ebre. Simultanément, dans le nord du pays, des combats opposent les républicains aux requêtes carlistes, en particulier au Pays basque et à proximité de la frontière française. La suppression des congrégations3, l'octroi de l'autonomie à la Catalogne furent sur le plan politique l'une des améliorations les plus notables, tandis que sur le plan économique l'État entreprit une réforme agraire.La jeune république dès son avènemen… Quand la guerre proprement dite commence, fin juillet 1936, tout semble bloqué mais l’aide extérieure de l’Allemagne et de l’Italie, futures puissances de l’Axe, permet aux troupes du Maroc (les plus compétentes et les mieux entraînées) emmenées par Franco de passer le détroit de Gibraltar le 5 août et de rejoindre le reste de l’armée et 15 000 carlistes emmenés par Mola. Certain de ces civils participent aux combats et en sont plus souvent encore victimes, pendant mais aussi après la fin de la guerre «fratricide».. 15 décembre : Offensive républicaine à Teruel. Ses conséquences et l'attitude des gouvernements européens pendant la guerre influèrent largement sur le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale et sur les formes qu'elle prit. Le général Francisco Franco prend la tête de la junte militaire. De nombreux militants, issus de tendances diverses (républicains laïcs et plutôt socialement conservateurs, anarchistes, communistes, socialistes, etc. Une part importante de l’or de la Banque d’Espagne, transportée en Union Soviétique, sert à régler les ventes d’armes effectuées en Russie. 3 mai : Écrasement des insurgés anarchistes et marxistesde Barcelone par l’État républicain, le Komintern et le Parti communiste espagnol, opposés à toute révolution prolétarienne au nom du front populaire antifasciste. En 1930, le roi d’Espagne Alphonse XIII se débarrasse du dictateur Primo de Rivera, au pouvoir depuis le coup d’état militaire de 1923. En principe, dans la zone « soulevée », la généralisation de « l’état de guerre » (28 juillet) mettait l’Ordre et la Justice aux mains de l’Armée. On peut aussi lire « Le CHOC des deux Espagne » du même auteur. je suis dans le meme cas. Ce n'est qu'à la mort de celui-ci que le pays a connu une transition démocratique. Les militaires fidèles au gouvernement sont les premières victimes partout où les rebelles prennent le pouvoir (hors de tout combat). La cause carliste est ranimée par la politique anticléricale de la Seconde République espagnole. Les jeunes en parlent avec une sorte de détachement lucide et sans passion. Aller à : Navigation, RechercherLes causes de la Seconde Guerre mondiale sont un ensemble de facteurs que les historiens analysent comme ayant influencé le déroulement des événements en faveur d'un conflit armé, entrainant ainsi le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Rapporter le conflit. André Malraux, L’Espoir, 1937. Dès lors, le sort du conflit est scellé : la Catalogne est conquise sans grande résistance en février 1939. Accueil; Culture « Une vie secrète », les taupes de la guerre civile espagnole. En Asturies par exemple, elles dressent les listes des sympathisants des partis de droite dont les « plus chanceux » sont victimes d’expropriation. Surtout, lorsque les vainqueurs obligent la femme du fugitif, Rosa, à ôter les rideaux de … La guerre civile espagnole, souvent considérée comme le prologue de la seconde guerre mondiale, a opposé, de juillet 1936 à avril 1939, le gouvernement républicain espagnol du Frente Popular élu en 1936 à une insurrection militaire et nationaliste dirigée par Francisco Franco, bénéficiant de l’aide — déterminante — d’Adolf Hitler et de Benito Mussolini. Du 2 au 6 novembre 1936, cinq mille personnes sont fusillées à Paracuellos et Torrejón de Ardoz, et enterrées dans des fosses communes. On commence à organiser une armée à partir des milices populaires, mais sous le contrôle de commissaires politiques. Dans son petit village andalou, fracturé par la guerre civile et les haines recuites, tout se sait. 26 mars : Début de la reddition de l’armée républicaine. Ils vont la recevoir très vite, en particulier du Portugal, d’Italie et d’Allemagne. halshs-01555482 Guerre civile et changement social. 3) La guerre civile (1936-1939) La Guerre débute suite à l’assassinat du monarchiste Sotelo, en juillet 1936, qui donne le signal à la rébellion préparée au M aroc espagnol par les généraux Franco et Sanjurjo avec l’appui de l’Italie. 6 février-28 février : Échec d’une nouvelle offensivefranquiste sur Madrid (bataille du Jarama). Après la prise de Tolède dès septembre 1936, les franquistes lancent des opérations tout autour de Madrid, sans succès. Ce seront ainsi des dizaines de milliers de victimes qui seront exécutées sommairement. L'un des plus célèbres tableaux de Pablo Picasso, Guernica, illustre un épisode sanglant de la guerre civile en Espagne. c’est impressionnant ! Franco tirera profit de ces divisions pour établir son pouvoir personnel. En partenariat avec RetroNews le site de presse de la BnF. Ce conflit très meurtrier a mis le pays à feu et à sang durant trois ans et trouve son origine dans d'importantes dissensions politiques qui ont conduit au coup d'État du général Franco. Les anarchistes ne participèrent plus au gouvernement, et, jusqu’aux derniers jours de la guerre, l’influence communiste fut prépondérante, en raison de la nécessité absolue du soutien soviétique. Ils nous permettent de connaître les coutumes, les pensées et le mode de vie d’une époque et d’un lieu. Enfin, il ne faut pas négliger le fort pacifisme de l’opinion Les militaires insurgés, dès lors qu’ils n’ont pas remporté une victoire immédiate, et surtout qu’ils se heurtent à une résistance plus forte, ont absolument besoin d’une aide extérieure. Quand le gouvernement décide de donner des armes à la population, celle-ci est, de fait, déjà armée. Il s’ensuit le massacre des militants et sympathisants des syndicats et organisations de gauche à partir de listes établies à l’avance. Du côté des masses ouvrières et chez les paysans les plus misérables dominait l’esprit révolutionnaire. Échec du soulèvement nationaliste à Madrid et à Barcelone. Le putsch touche l’ensemble de la métropole dès le lendemain. Quand elles existent, elles sont souvent manipulées ou accusées de l’être, et font donc encore parfois l’objet de controverse. Avec des SI on pourrait mettre Paris en bouteille. C’est pourquoi, le choix est fait d’appliquer une politique de « non-intervention », seule solution permettant d’associer les Britanniques au règlement du conflit. Au fur et à mesure de la progression des troupes rebelles et de la prise des villes et villages au tout début de la guerre, les militants et sympathisants de la République sont systématiquement arrêtés, emprisonnés ou fusillés. En août, des unités militaires communistes mettent fin à la collectivisation des terres en Aragon. La guerre civile espagnole (1936-1939) s’est caractérisée par deux phénomènes remarquables faisant de ce conflit un épisode singulier de l’histoire mondiale. Le 26 avril 1937, jour de marché, un raid aérien de 50 appareils de la Légion Condor bombardent la ville et sa population civile. La guerre a entraîné d’importants mouvements de population, souvent décidés dans la précipitation sans projet précis pour les personnes déplacées. Le 30 janvier 1938, Franco forme son premier gouvernement. Après les accords de Munich (septembre 1938), l’aide soviétique décroît rapidement. 30 juillet : Arrivée en Espagne des premiers avions italiens et allemands qui participeront au transport des troupes nationalistes au-dessus du détroit de Gibraltar depuis le Maroc. De plus, tout est fait pour éviter un conflit avec les puissances totalitaires : on pense qu’en étant conciliant avec l’Allemagne, on peut arriver à s’entendre avec Hitler sur ses ambitions expansionnistes. Totalement d’accord je l’ai vécue moi même et c’était exactement comme ils le disent. Causes de la Seconde Guerre mondiale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En avril 1937, Franco réussit à associer carlistes et phalangistes dans un parti unique –Phalange espagnole traditionnaliste et des Juntes d’offensive national-syndicaliste (FET de las JONS)–, dont lui-même prend la présidence. Ils sont divisés sur la nature du régime politique à instaurer après la victoire. 19 juin : Chute de Bilbao devant l’armée nationaliste. Le télétravail, une opportunité pour réaliser un bilan de compétences. 22 février : Reprise de Teruel par lesfranquistes. La date choisie pour le golpe, le 18 juillet allait entrer dans l’Histoire. 15 avril : Les forces franquistes atteignent la Méditerranée et coupent l’Espagne républicaine en deux. Ceux-ci essaient encore d’attaquer lors de la bataille de l’Èbre (à partir du 25 juillet 1938) mais c’est un nouvel échec : les républicains sont contraints de repasser l’Èbre au prix de pertes importantes. Télescope géant EELT : l'Espagne le veut chez elle ! Les Asturies restent alors seules dans le nord de l’Espagne à rester sous contrôle de la République. La guerre civile en Espagne (1936-1939) opposait les républicains aux nationalistes. Leur détermination fait basculer de leur côté la Garde civile et la Garde d’Assaut, obligeant les militaires à capituler dans cette ville qui est la deuxième du pays. Je dois faire un exposé dessus. Les problèmes majeurs, pour les républicains, se posent du côté de l’organisation. La Guerre Civile Espagnole est devenue depuis plusieurs années (principalement depuis la mort de Franco en 1975) une source de tension entre les familles de Républicains (qui ont lutté contre Franco) et celles des Nationalistes (qui ont lutté pour le ‘’Généralissime’’). La présente rubrique retrace cette période de guerre fratricide en examinant les causes et les conséquences du conflit à travers diverses sources auditives et visuelles. 4 novembre entrée de la CNT dans le gouvernement Caballero. En 1898, le pays se lance dans la guerre hispano-américaine contre les États-Unis pour conserver ses dernières La Guerre Civile espagnole ou guerre d’Espagne (1936-1939) marqua profondément l’histoire espagnole, mais aussi l’histoire européenne. 6 mars : Fuite du président Negrin et des principaux dirigeants communistes espagnols. Envisager la guerre civile sous l'angle du changement social, c'est ramener les formes de la violence armée (répression, guérillas, guerre de tranchées) au rang d'aspects de l'événement, qui, loin d'être secondaires, ne déterminent pourtant pas sa nature. Mais l’attaché militaire à l’ambassade d’Espagne en France révèle le projet d’envoyer vingt-cinq avions, ce qui déclenche une très violente campagne de presse, animée notamment par L’Écho de Paris et L’Action française. Ceux qui ont pu y échapper se trouvaient en zone nationaliste, ou avaient pu fuir, se cacher ou bénéficier de protections. Elle oppose, au moins, deux parties de la population de ce pays. La dictature instaurée par Franco après la guerre civile en Espagne a duré 36 ans. Formation du gouvernement de José Giral, avec des représentants de la gauche modérée. Au cours de l’entre-deux-guerres, l’histoire de l’Espagne est mouvementée et marquée par une très forte instabilité. 15 janvier : La France autorise à nouveau le transit d’armes vers la république espagnole. La guerre d’Espagne a été particulièrement violente, surtout lors des grandes batailles (Teruel, mais surtout bataille de l’Èbre). La guerre d’Espagne va se terminer la victoire des nationalistes contre les républicains le 1er avril 1939 et l’établissement de la dictature du général Francisco Franco. Toutefois, les premiers gouvernements de Front populaire (gouvernement Azaña puis Casarés Quiroga) sont plus modérés que ceux du premier exercice biennal et n’incluent pas de ministres socialistes. Car c’est dans la mesure où le pronunciamiento échoue dans les parties vitales de la nation, qu’il va signifier révolution et guerre civile. Particulièrement violente, et durablement traumatisante, la guerre d’Espagne est tristement célèbre comme théâtre de multiples exactions. L’État soviétique  entend faire payer les fournitures militaires. En octobre, Franco doit faire un choix stratégique : aux portes de la capitale, il préfère détourner ses troupes au sud, vers Tolède pour aller sauver les insurgés assiégés dans l’Alcazar. Chute de Gijon et fin de la guerre dans le Nord. 5 septembre : LargoCaballero Premier ministre. 5 mars : Putsch intra-républicain du colonel Casado à Madrid (5-10 mars). http://memoriayexilio.over-blog.com/memoria-y-exilio.html. Finalement, la conspiration réussit à rallier non seulement des militaires mécontents et ennemis du régime, mais aussi une paire de généraux républicains : Gonzalo Queipo de Llano et Miguel Cabanellas, se rallient aux opposants au nouveau régime. Mes parents sont devenus plus Français que beaucoup de Français dits de souche et m’ont transmis l’amour des deux grandes nations que sont la France et l’Espagne et par dessus tout les deux cultures dont j’ai eu la chance d’hériter et dont je suis très fier. Merci de me répondre. Impossible de partager les articles de votre blog par e-mail. Neuf diocèses perdirent ainsi plus de la moitié de leur clergé, la seule appartenance à ce dernier étant justiciable d’une exécution sommaire.