Qui sommes-nous ?

 

Association loi 1901 à but non lucratif créée en 1966.


Le siège social de l'A.P.S.A. se situe 4 rue de l'Eglise à Lens. Son secteur d'intervention historique est l'arrondissement de Lens.

Son président fondateur est Monsieur René BARRAS.

La présidence est aujourd'hui assurée par Madame Anne-Marie VANCAUWELAERT. 

L’A.P.S.A. milite pour une société de partage, juste, inclusive et fraternelle.

Dans ce cadre, l'association a pour objectif ; "La lutte contre l'exclusion sociale par un soutien des personnes en difficulté ou risquant la marginalisation, en vue d'un mieux-être et de la mise en oeuvre des droits fondamentaux et du droit commun, vers l'accés à une vie citoyenne digne.Il s'agit de :

  • Lutter contre les inégalités et contre toutes les formes d'exclusion (logement, sociale, familiale, professionnelle, de santé, culturel, matérielle et "psycho-affective"),
  • Se tourner vers les publics les plus fragilisés, plaçant la personne au coeur de sa démarche,
  • Favoriser l'accès de tous aux droits fondamentaux : droit au logement, au travail, à l'éducation, aux soins et à la santé, à la couverture sociale, etc.

Son objet est défini dans l'article 2 de ses statuts :

" L'association A.P.S.A. a pour objet d'aider ou de promouvoir toute action de solidarité, visant notamment à l'aide matérielle et morale, à l'hébergement, la formation, à l'insertion sur le plan social, sanitaire, civique, culturel et professionnel des personnes, sans distinction politique, philosophique ou religieuse, dans le but de lutter contre l'exclusion conformément à la loi du 22 juillet 1998. Dans ce cadre, l'association pourra également créer, développer et gérer des actions publiques ou privées visant à l'intégration sociale, à la santé des personnes, à la bientraitance au sein de la famille et à la parentalité. "

L’A.P.S.A. est attachée à son fondement "associatif " défini par la loi de 1901, c’est-à-dire qu'elle est d'initiative privée, aconfessionnelle et apolitique, et entend être maîtresse de ses décisions, dans le cadre des contraintes légales de son environnement et dans le respect des règles et de la déontologie qu'elle s'impose.


 

" Accueillir, c'est offrir un visage qui envisage, plutôt qu'un visage qui dévisage "

 


Les valeurs humaniste de l'A.P.S.A. donnent sens à nos actions quotidiennes et mobilisent l'ensemble des ressources associatives.

FRATERNITE - LAICITE - SOLIDARITE ACTIVE - DIGNITE - CITOYENNETE - ENGAGEMENT

Ces références éthiques se déclinent au travers des principes suivants : l'intérêt général au travail de la non-lucrativité, la bientraitance, la promotion et la primauté de la personne, l'écoute active, l'empathie, la tolérance, la valorisation et l'aide au développement des capacités et compétences personnelles, le respect, l'intégrité, la responsabilité et la sécurité.

Ce cadre éthique nous amène donc à affirmer que :

  • Toute personne est unique : chaque accompagnement doit être personnalisé et global.
  • Toute personne a des compétences : la philosophie de toute forme d'aide est l'indépendance et l'autonomie de la personne. L'action sociale vise d'abord à donner aux personnes du pouvoir d'agir. Le droit à l'insertion pase en priorité par le respect ou la restauration de la citoyenneté des personnes.
  • Toute personne est actrice des démarches d'insertion qui la concerne : les moyens d'aide doivent veiller à valoriser la personne. Les actions ne sauraient être réduites aux causes de l'exclusion et à des objectifs de changement. Elles s'enracinent sur la motivation des personnes. Tout accompagnement doit s'insérer dans un projet global et contractualisé.
  • Toute personne a des besoins, des droits et des devoirs. L'accompagnement doit répondre, dans tous les cas, aux besoins fondamentaux, au plus près des populations concernées. Toute personne en difficulté a le droit à une écoute privilégiée, à un soutien et à une réponse solidaire adaptée à sa situation. L'accès au droit commun doit être la règle de base de toute intervention et les aménagements parfois nécessaires doivent être les plus limités possibles, transitoires et susceptibles de recours.

Dans ce sens, les prises en charges reposent sur des principes de loyauté, de transparence, de confidentialité et de confiance. Elles s'élaborent par la négociation qui implique une reconnaissance de l'autre dans un statut de citoyen responsable, co-acteur de la démarche. L'accompagnement social vise, avant tout, à protéger, insérer, émanciper

Cette éthique associative amène aussi chaque établissement ou service à être particulièrement réactif aux besoins des personnes et aux appels à projet et, ainsi, à être des lieux d'innovation perpétuelle.

Enfin, l'A.P.S.A. se situe, à chaque fois que possible, dans une logique de prévention (plutôt que de réparation). Les prises en charges s'amorcent dès l'apparition des symptômes ou de la demande et misent sur les capacités et compétences des personnes plutôt que sur les traitements des carences.

 


 

Pourquoi faut-il que la main qui donne soit toujours au dessus de la main qui reçoit ?

 


Les différents pôles de l'A.P.S.A. et leurs structures

 

La plateforme " Premier accueil"

Le Service Intégré de l'Accueil et de l'Orientation de l'arrondissement de Lens

- Gestion du N° d'appel : 115

- Equipe de rue (C.A.L.L. & C.A.H.C.)

- Service d'Accueil et d'Orientation

- Nuitées d'hôtel

- Observatoire social de l'arrondissement de Lens

- Animation et secrétariat du C.L.E.O.D.A.S.

Dispositif de renfort hivernal  (16 places niveau 1 + 15 places niveau 2)

 

L'Hébergement

La Boussole

- C.H.R.S. d'urgence pour hommes : 35 places 

- 2 Places de stabilisation

- 12 places d'hébergement d'urgence (grands marginaux)

- Accueil de jour, la semaine de 8h30 à 18h30 (réponses aux besoins élémentaires, domiciliation ...)

- Action santé (premiers soins, accompagnement des projets de soins, prise en compte de la souffrance psychique ...)

Etablissement Jacques Brel 

- "La Maison d'Accueil Schaffner ", C.H.R.S. d'insertion pour hommes (32 places)

- Service d'hébergement d'urgence: 32 places d'hébergement d'urgence pour couples et familles

- Dispositif alternatif aux nuitées d'hotel (2 appartements)

Accueil Solidarité Internationale

- 98 places Centre d'Accueil pour Demandeurs d'asile (C.A.D.A. "Ferdinand Ditte")

- 0 place de Centre Provisoire d'Hébergement (C.P.H.) ... En projet

L'A.P.S.A. Logement

- 22 logements A.L.T. répartis sur l'arrondissement de Lens (accueil et hébergement de ménages en rupture de logement)

 

Le Logement

L'A.P.S.A. Logement

- Accompagnement Vers et Dans le Logement : service de suite des structures A.H.I., accompagnement logements bailleurs, Fonds Solidarité Logement (F.S.L.), Mesure diagnostic dans le cadre de la prévention des expulsions , dispositifs de sous-location (intermédiation locative), aide à la médiation locative.

- Maisons Relais (Lens: 9 places / Noyelles sous Lens: 17 places) : logements durables pour des personnes en situation de grande précarité et d'exclusion sociale.

Locations de droit commun

- Locations de 4 logements à un public en situation de grande précarité, via l'Immobilière Sociale 62.

 

La Famille

La Parentèle

- Lieu d'accueil pour l'exercice des droits de visite parentaux

- Lieux ressources d'accompagnement et de soutien des parents : droit de la famille, conseil conjugal, médiation familiale, thérapie familiale, groupe de parole.

Le Fil d'Ariane

- P.A.E.J. : accueil, écoute, soutien, sensibilisation, orientation et médiation des jeunes exposés à des situations de risque et de leur entourage adulte

- Actions collectives de prévention et de sensibilisation auprès des jeunes et des parents d'adolescents

 

La Santé

- Solida' S.S.I.A.D.  ; Service de soins infirmiers au sein des structures sociales et médico-sociales de l'arrondissement de Lens

- Infirmier A.H.I.; actions de sensibilisation, de prévention, etc. au sein des structures A.H.I.

 

L'insertion par l'économique

A.P.S.A. Insertion

- Favoriser l'intégration professionnelle en articulant activités d'insertion professionnelle, formation et accompagnement social.

- Chantiers écoles, ateliers chantiers d'insertion (bâtiment peinture, bâtiment revêtement de sols, menuiserie bâtiment, espaces verts, bois de chauffage, déménagement logistique, textile, repassage, secrétariat bureautique)

G.E.R.F.A.

- Organisme de formation (suivi et formation des personnes en grande difficulté d'insertion sociale et professionnelle)

 _______________________________________________________________________________________________________________________

 

"La performance fondamentale serait de pouvoir donner à chacun l'espérance d'un projet de vie et la motivation pour le réaliser".   Ferdinand DITTE, Vice Président APSA

 


L'histoire de l'A.P.S.A.

  • 1966 : Création de l'Association d'Aide aux Personnes Sans Abris : A.P.S.A.
  • 1967 : Ouverture du C.H.R.S. " La Maison d'Accueil ".
  • 1977 : Ouverture du " Foyer de travailleurs Guy Mollet ".
  • 1981 : Ouverture de l'accueil de nuit " Barberousse ".
  • 1985 : Ouverture du premier centre d'aide alimentaire du Pas-de-Calais.
  • 1988 : Ouverture du G.E.R.F.A. (Groupe d'Etude, de Recherche et de Formation de l'A.P.S.A.).
  • 1990 : L'A.P.S.A. devient Association  Pour la Solidarité Active.
  • 1991 : Création de l'A.P.S.A. Logement (F.S.L.).
  • 1996 : L'accueil de nuit s'étoffe avec le service santé et les boutiques solidarité : La Boussole est née.
  • 1997 : Ouverture du dispositif des appartements A.L.T.
              L'A.P.S.A. crée l'Espace Ravel.
  • 1998 : Création des ateliers menuiseries et textile.
  • 2000 : Ouverture de " La Parentèle "
  • 2001 : Ouverture d'une pension de famille à Lens.
  • 2002 : L'A.P.S.A. se voit confier la maîtrise d'ouvrage du P.A.E.J. " Le Fil d'Ariane ".
  • 2004 : Création de l'équipe de rue.
  • 2007 : Ouverture des dispositifs d'hébergement d'urgence (M.A.T. et logement passerelle).
  • 2008 : Création des ateliers repassage et bois de chauffage.
  • 2009 : L'A.P.S.A. regroupe ses services d'urgence pour créer le S.I.A.O.
               L'A.P.S.A. implante son siège au 4 rue de l'Eglise à Lens.
  • 2011 : Ouverture du dispositif d'H.U.D.A.
  • 2013 : Ouverture du C.A.D.A.  "Ferdinand Ditte"
  •          Ouverture de la Maison Relais de Noyelles sous Lens
  • 2014 : Création d'un S.S.I.A.D. pour personnes en grande précarité
  • 2017: Ouverture de la Maison Relais de Grenay

________________________________________________________________________________________________________________________

"Ce que tu fais pour moi, mais sans moi, tu le fais contre moi".  Ghandi

 ________________________________________________________________________________________________________