Hommage à Celestin

Deux témoignages parmi d'autres:

Cher Célestin,

Je me rappelle ta voix, grave et pourtant douce, qui avait la vertu de calmer instantanément notre auditoire dissipé. Je me souviens de tes intonations et de ton vocabulaire soutenu qui tranchaient avec nos grivoiseries. Je garderai précieusement ces souvenirs.

Tu nous faisais part de tes analyses avec passion, parfois agrémentée d’envolées lyriques, toujours savoureuses. Tu n’étais pas le dernier non plus en matière d’humour !

La dernière situation dont nous avions parlé était celle d’une famille syrienne, après leur désormais célèbre altercation au couteau. Tu étais parti sur une analyse de la symbolique du poignard dans la culture arabe, empoigné par une femme, et donc sur la thématique de l’équilibre du couple…Au final tu les avais revus et c’était Madame qui avait juste craqué. Mais c’était ça aussi qui faisait ta valeur, ton empathie et cette passion de ton travail et, au-delà, des personnes, ainsi qu’un profond respect pour tous.

Tu m’as appris beaucoup de choses, à la fois grâce à la richesse de ta culture, ou peut-être de tes cultures, mais aussi par ton exemple, au quotidien, par ton éthique et cette passion qui t’animait.

Au revoir
---------------------------------------------------------------------
Célestin,

Je n’ai pas les mots, les phrases exactes pour te dire à quel point tu me manques et à quel point tu vas me manquer.

Je m’efforce de ne pas pleurer en me rappelant ton visage, ton sourire et surtout à quel point tu étais joyeux, plein de vie.

J’adorais nos embrassades quand nous nous disions bonjour. J’étais tellement heureuse de te voir, de sentir ton parfum qui me manque le plus aujourd’hui.

Tu avais le don de m’apaiser rien qu’en sentant ta présence. Tu savais faire surgir le meilleur de chacun. Je remercierai très longtemps la vie de t’avoir mis sur mon chemin.

Toujours partant pour des escapades improvisées pour profiter de chacun et d’être réunis au maximum.

Tu étais tellement beau, classe avec tes chemises si « originales ». D’ailleurs cela t’a valu une représentation/interprétation de cette fabuleuse chanson « Chaud Cacao ».

Depuis ce jour, je reste redevable d’un verre pour mon CDI que je t’avais promis et à l’heure d’aujourd’hui je ne suis plus en capacité de tenir cette promesse. Je te remercie de m’avoir exprimé ta joie quand tu as eu cette super nouvelle tant attendue.

Tu as laissé un grand vide dans mon cœur mais il est tellement rempli de souvenirs indélébiles. J’aurai encore tellement de choses à te dire mais il est temps de te dire au revoir, de te laisser partir.

Merci pour tout et à un de ces jours.